Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 22:57

cinarcheo

 

Cin'archéo du 4 octobre

Spécial Pompei

 

"Archéologie des derniers jours"

 

Les derniers jours d'herculanum 

et

Le dernier jour de Pompei

 

Voir le programme détaillé sur le site du ciras

http://associationciras.jimdo.com/activit%C3%A9s-du-ciras/cin-arch%C3%A9o/

 

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 13:13

cinarcheo

 

Prochain cin'archéo

3 mai 2013

consacré à l'archéologie sous-marine

 

Voir le site internet du CIRAS

Partager cet article
Repost0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 11:38

signbot.gif

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 10:28

cinarcheo

 

Cin'archéo du 15 mars :

la restauration de la Sainte Chapelle à Paris

L'intime et le monumental : histoire d'une restauration

un film de Sarah Clément-Colas

 

 

Voir la circulaire


index.jpgLe film raconte tout ce qui se met en branle autour de l'exceptionnel chantier de restauration de la Sainte Chapelle engagé en 2008 sous la maitrise d'ouvrage du Centre des monuments nationaux et grâce à l'exceptionnel soutien des fondations VELUX. Il témoigne d'une véritable aventure humaine où chacun aborde l'enjeu de sa mission avec la même passion, où chacun s'organise pour être « juste et bon », pour trouver l'équilibre, oscillant entre un patrimoine passé, figé, monumental et un patrimoine vivant, bruyant, intime puisque dans sa restauration, il se manipule à hauteur d'homme, précisément entre leurs mains.


Le film suit le travail des maîtres verriers, celui de Claire BABET dans ses ateliers situés dans les alentours de Chartres, celui de Laurence CUZANGE des ateliers DEBITUS à Tours, celui de Béatrice ALLIOU de Vitrail France au Mans, celui d'Hervé DEBITUS à Tours durant la première phase du chantier, qui concerne les baies Saint Jean l'Évangéliste, l'Enfance du Christ, Isaïe, l'Arbre de Jessé, et les Juges. Le film est le témoin de leurs avancements et de leurs découvertes. Le spectateur partage avec eux les difficultés qu'ils rencontrent. Claire BABET explique que son travail n'est synonyme que d'adaptation, que chaque chantier a finalement son identité propre. Laurence CUZANGE souligne que le vitrail ne se dompte pas, qu'il s'apprivoise, qu'entre le maître verrier et le verre, chacun durant le temps du travail, se jaugent... L'extrême attention sollicitée par les différents travaux et la fatigue physique que cela procure, exige une organisation de travail en équipe, chacun étant, tout en respectant la cohésion des techniques employées, le relais de l'autre.


Etre maître verrier, c'est comme être chirurgien. On opère mieux si on ne connait pas sonCapturestechap patient, si on oublie qu'il est un être humain. Mais si on oublie ça, on perd conscience qu'il s'agit bel et bien de sauver une vie. IL faut trouver l'équilibre, gage de réussite. Restaurer ce n'est pas juste conserver, c'est aussi resserrer les liens de tout à chacun avec son histoire...


L'intime et le monumental : histoire d'une restauration se propose au spectateur comme le partage d'une expérience dense te périlleuse, humaine et culturelle ; partage d'une fragilité, d'une certaine sensibilité à notre histoire...


Biographie sélective de Laurence CUZANGE
Laurence CUZANGE est peintre-verrier, restauratrice diplômée et membre du Corpus Vitrearum Medii Aevi. Elle travaille en conservation-restauration de vitraux et en création. Elle travaille à la fabrication de peintures pour verre et à la fabrication de verrières de protection thermoformées. Elle a réalisé des études à l'université Paris1-Panthéon-Sorbonne en Maîtrise de Sciences et Techniques en Conservation-Restauration des Biens Culturels en 1999 et une Licence Histoire de l’Art et Archéologie. Depuis, elle est salariée des ateliers DEBITUS, au sein desquels elle effectue la gestion de l'atelier de restauration des vitraux. Selon les types de projets, elle exerce seule ou secondée par un autre
salarié ou bien en collaboration ponctuelle avec d’autres professionnels (restaurateurs, historiens de l’art, scientifiques). Elle exerce dans le domaine du patrimoine public ou privé, auprès des CRMH, CAOA, STAP, Conservations de Musées, collectivités territoriales et clientèle privée. Dans son domaine de compétence, elle peut intervenir sur tous types de vitraux, de toutes époques. Elle peut être amenée à réaliser des études préalables pour des dossiers documentaires, des projets avant travaux ; ainsi que des travaux de conservation-restauration pour la conservation, l'entretien et la mise en valeur des oeuvres. Enfin, elle réalise des travaux de création ou de complément pour vitrer des fenêtres lacunaires ou des panneaux lacunaires.

 

Animated-Gif-Cinema.gif

 

A l'issue de la projection, Sarah Clément-Colas et Laurence Cuzange répondront aux questions du public.

 

Pour en savoir plus, quelques sites à visiter avant la projection :

La Sainte chapelle

Site des monuments nationaux

La restauration de la Sainte chapelle

Voir aussi notre article "prochaines activités du CIRAS" avec des liens vers la bande annonce du film

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 09:36

picmix.com_2205501.gifvoeux-ecureuil.gif

 

cinarcheo

 

 

ASPECTS DE L’ARCHEOLOGIE ITALIENNE


CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 4 janvier (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida, 61 rue
Saint-Fuscien) au cours de laquelle seront diffusés trois documentaires sur l’archéologie italienne.


Pompéï, documentaire de 25’ réalisé en 2011 par Massimo My (MyMax ).pompei.jpg

Entièrement réalisé en infographie 3D, Pompéi accompagne le spectateur dans le passé pour admirer l'une des villes les plus célèbres du monde antique. Destiné à entrer dans l'histoire pour son extraordinaire beauté, Pompéi est tristement célèbre pour la désastreuse éruption du Vésuve. En quelques heures, la ville fut ensevelie sous une couche de cendres de plus de 2 m d'épaisseur.

Bande annonce :

http://www.mymax.it/5.asp?Lingua=1&sez=5&sotsez=1&doc=15&FotoCorr=259

 

train.jpgLe train des dieux, documentaire de 52’ réalisé en 2009 par Massimo My (MyMax ).

Que se passe-t-il dans une ville comme Rome lorsque des travaux d’urbanisation deviennent urgents et nécessaires pour contrôler le trafic, gérer la pollution et transformer des ruines archéologiques en projet vivant ? Comment l'attitude
stricte des archéologues concernant la préservation du patrimoine en conflit avec la construction d'une nouvelle ligne de métro, peut-elle être gérée ? Il s'agit alors de créer un projet qui tient compte de tous les avis et qui fait côtoyer de manière harmonieuse le passé avec le présent et le futur.

Bande annonce :

http://www.mymax.it/3.asp?Lingua=1&sez=3&sotsez=30&doc=78&Pag=1

 

L'art bref, le chirurgien d’Ariminium, documentaire de 38’ réalisé en 2007 par Adolfo Conti (DocArt Film). Rimini, juin art-bref.jpg1989 :

au cours de travaux de jardinage, des restes anciens sont découverts. La terre commence à livrer des objets qui feront de cette découverte quelque chose de sensationnel. En fin de compte, les archéologues trouveront plus de 150 instruments chirurgicaux, la plus importante collection d'équipements médicaux romains jamais découverts.
Pour la première fois, les archéologues se trouvent confrontés à une "tabernica medica", un cabinet médical remontant à 1800 ans, en parfait état de conservation.

2013.jpg

PROCHAINE SEANCE : durant l’A.G. du 8 février 2013

.
logo CIRAS-copie-1CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DE LA SOMME
Correspondance : 5 rue Henri Daussy. 80044 Amiens cedex
mel : f.payen@orange.fr. Blog internet : http://www.associationciras.org/
4 janvier 2013

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 18:52

cinarcheo

 

Archéologie péruvienne

 

CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 7 DECEMBRE (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien) au cours de laquelle seront diffusés deux documentaires sur l’archéologie précolombienne du Pérou.

 

Entrée gratuite


cahuaUne jeune fille-prêtre à Cahuachi,
documentaire de 54’ réalisé en 2010 par M. Nakamura (TBS Vision Inc).

Cahuachi, au Pérou, était un important centre cérémoniel de la civilisation nazca surplombant les géoglyphes de Nazca. Il se développe durant la première période Nazca (Nazca ancien, 50 av. J.-C. – 400, 450 ap. J.-C.). Néanmoins ses débuts remontent à environ 250 av. J.-C. Les fouilles archéologiques et la photographie aérienne permettent de distinguer une série de plates-formes, de pyramides et de monticules mêlés au relief désertique parsemé de collines. Les édifices les plus imposants occupent la zone centrale qui compte quatre constructions majeures, dont la Grande Pyramide et le Grand Temple. L’organisation architecturale de ces monuments délimite, d’une part, des espaces fermés réservés à un nombre restreint de personnes, ne permettant qu’une circulation réduite à l’intérieur des édifices ; et, d’autre part, des espaces ouverts, par exemple de vastes places situées dans les parties basses susceptibles d’accueillir de grands rassemblements. Parmi les pyramides de Cahuachi, la momie d’une jeune fille avec un masque d’or a été mise au jour après avoir séjournée dans une tombe pendant plus de 2000 ans. Qui était cette fille ? Pourquoi a t-elle eu droit à une tombe individuelle, fait inhabituel chez ces populations ? Le film retrace cette étonnate découverte et propose de nouvelles théories concernant cette civilisation et la création de ces images tracées dans le désert.

 

La Huaca Huantinamarca, documentaire de 16’ réalisé en 2010 par L.F. Villacorta Ostolaza et Perla M. de Carpio (San Jose Peru SC).

huaca.jpg Ce documentaire montre les recherches archéologiques et la restauration du site de Huantinamarca, une pyramide qui se trouve en zone urbaine à Lima, capitale du Pérou. Un projet de construction d'immeubles voit le jour dans les environs immédiats du site. Ce projet est conçu dès le départ comme une recherche scientifique mais aussi comme une source d'interaction avec les futurs habitants. D'ailleurs, ce film fut donné à chaque famille qui venait habiter dans un de ces 3072 nouveaux appartements. Aujourd'hui, le projet, sponsorisé par GRUPO SANJOSE, une société basée en espagne, est achevé et la pyramide a été restaurée et fait partie d'un parc aménagé au sein du complexe immobilier.

 

 

logo CIRAS-copie-1CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DE LA SOMME
Correspondance : 5 rue Henri Daussy. 80044 Amiens cedex
mel : f.payen@orange.fr. Blog internet : http://www.associationciras.org/

 

 

 

PROCHAINE SEANCE : vendredi 4 janvier 2013.

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 09:59

cinarcheo

 

Cinarchéo vendredi 2 novembre 2012

Les montagnes néolithiques

 

 

 

 

La séance de Cinarchéo du vendredi 2 novembre 2012 était consécrée au film de Rob Hope "les montagnes néolithiques".

Après la projection du film, le réalisateur Rob Hope a comenté le film et répondu aux questions du public.

 

DSC04546.JPG

 

DSC04547.JPG

 

Voir la circulaire

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 18:31

cinarcheo

Vendredi 2 novembre 2012 :

Les montagnes néolithiques

 

CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 2 novembre (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien) au cours de laquelle seront diffusés “Les Montagnes Néolithiques” documentaire de 52’ réalisé en 2011 par Rob Hope et produit par Montagne TV ; CNRS Images ; Loindehors.

 

cinarcheo123.JPGDès le début du néolithique, des strates de roches dures, en particulier la jadéite (ou jade) ont été explorées, sélectionnées et exploitées dans les montagnes de haute altitude en Grande-Bretagne, en France et en surtout en Italie. Ces roches ont ensuite été façonnées dans les vallées pour la fabrication d'outils, notamment de haches polies. Ces techniques du "nouvel âge de pierre" ont perduré pendant environ quinze siècles. Le réalisateur nous convie à un voyage pour visiter certaines de ces montagnes, de Great Langdale en Grande-Bretagne, en passant par la Haute Maurienne dans les Alpes françaises jusqu'au Mont Viso en Italie. Des archéologues, préhistoriens et guides apportent leurs interprétations sur l'extraction et le choix des roches, la fabrication des haches, leur utilisation et le symbolisme qui s'y rattache.


 

 

"J'ai beaucoup aimé Les montagnes néolithiques, de Rob Hope, un récit à la fois scientifique, lyrique et intime. Le film se présente comme une enquête pour percer l'énigme des extraordinaires haches de polies. Interrogeant de nombreux chercheurs, Rob Hope nous emmène sur les traces des colporteurs et des artisans du néolithique, des montagnes du nord de l'Angleterre jusqu'aux Alpes et à l'Italie, au travers de paysages sublimes, servis par une très belle photo. Mention spéciale aux interventions de Pierre Pétrequin, sans nul doute autant conteur que chercheur!” E. Roudier. auteur 'Néanderthal'

 

A l'issue de la projection, le réalisateur répondra aux questions du public.

Capturemn

 

Bande annonce : http://www.dailymotion.com/video/xl9a3t_les-montagnes-neolithiques_tech


PROCHAINE SEANCE : 7 décembre 2012.

 

PROCHAINE CONFERENCE : 14 décembre. Les fouilles de la grande place forte médiévale de Coucy-le- Château (Aisne).

 

logo CIRAS-copie-1CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DE LA SOMME
Correspondance : 5 rue Henri Daussy. 80044 Amiens cedex
mel : f.payen@orange.fr. Blog internet : http://www.associationciras.org/

 

 

 

23 et 24 novembre. Journées archéologiques de Picardie à Beauvais, organisée par la Direction régionale des affaires
culturelles de Picardie.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 11:29

cinarcheo

Capture.JPGCINARC.JPG

 

ARCHEOLOGIE PRECOLOMBIENNE

 

CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 5 OCTOBRE (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida, 61 rue
Saint-Fuscien) au cours de laquelle seront diffusés deux documentaires de 52’ réalisé en 2007 par Pierre Combroux, Akira Niinobé et Hideo Nashimoto.

inca
Mayas, Aztèques, Incas.

CINARC2.JPGAu XVe siècle, les Européens découvrent l´Amérique et baptisent ce continent le nouveau monde, bien que l'histoire des peuples qui y vivent soit déjà ancienne. Sans aucun contact avec le reste du monde, les peuples qui se sont succédé en Amérique ont appris à vivre de façon sédentaire, à construire des villages, puis des villes. Ils se sont organisés en sociétés de plus en plus complexes. Ils ont inventé des formes de gouvernement, développé des conceptions de l´univers, de la vie, créé des religions. Si certains n´ont laissé pratiquement aucune trace de leur passage, d´autres nous ont légué de magnifiques vestiges qui témoignent de ces mondes disparus. Après la découverte, le mythe des cités d´or attire au XVIe siècle la convoitise des conquistadores espagnols qui voient en l´Amérique l´eldorado pour tenter fortune. La conquête débute dans la violence. En quelques années à peine, les empires Incas et Aztèques, s´effondrent, entraînant dans leurs chutes la fin d´un monde. Au XIXe et au début du XXe siècle, la redécouverte de ces mondes nourrit des épopées extraordinaires. Au péril de leurs vies, des explorateurs sillonnent des zones inconnues et reviennent avec d´incroyables récits. Au milieu de la jungle, derrière des montagnes infranchissables, se trouveraient d´immenses cités abandonnées. Ces vestiges grandioses attestent d´un niveau de développement très avancé et d´un raffinement insoupçonné. Cependant la chute brutale des Aztèques et des Incas face à quelques centaines de conquistadores pose le problème de la fragilité de ces empires. En l´absence de menace extérieure, la civilisation maya avait disparu brutalement au Xe siècle. Ce film tout en regardant la grandeur et l´originalité de ces civilisations cherche également à en révéler les faiblesses structurelles.

vid1.JPG  cameraman Pour voir un extrait clisuez sur l'image du film

 

Incas, bâtisseurs d’empire. La cordière des Andes déploie ses massifs majestueux le long de la côte ouest du Capture.JPGCINARC2.JPGcontinent sud américain. Depuis plus de 3000 ans, ces montagnes sont un foyer de civilisations exceptionnelles. Des peuples conquérants ont profondément marqué de leurs empreintes cet environnement unique. Les Incas sont les derniers à avoir dominé les Andes. Leur histoire débute au XVe siècle et s´interrompt brutalement un siècle plus tard à l´arrivée des conquistadors espagnols. Dans cet intervalle de temps relativement bref, ils vont construire un empire immense : le territoire Inca couvre 32 degrés de latitude, comme si une seule puissance régnait entre Saint Petersbourg et Le Caire. Dans les lieux les plus inaccessibles, ils vont édifier d´incroyables cités. La chute brutale de leur empire au début du XVIe siècle nous a fait perdre leur trace. Qui étaient-ils ? Comment ont-ils su maîtriser un environnement aussi difficile? Qui étaient leurs rois, leurs dieux? Quelles étaient leurs conceptions de la vie, de la mort ? Que reste-t-il de leur histoire ? Le film nous entraîne au coeur de l´incroyable Saga Inca. De Cuzco à Machu Picchu, aux coins les plus reculés de l´empire, des archéologues cherchent à comprendre comment les Incas ont réussi à  unifier un territoire aussi vaste et lui donner une cohérence politique et économique. Contraints de maîtriser un environnement particulièrement difficile, les Incas ont développé un système original et unique dans l´histoire de l´humanité.

cameraman

 

 

 

PROCHAINE SEANCE : vendredi 2 novembre 2012

 

 

logo CIRASCENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DE LA SOMME
Correspondance : 5 rue Henri Daussy. 80044 Amiens cedex
mel : f.payen@orange.fr. Blog internet : http://www.associationciras.org/

Partager cet article
Repost0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 19:24

cinarcheo

 

Cin'archéo vendredi 1er juin

GAVRINIS

 

La séance de cin'archéo de vendredi 1er juin était consacrée à Gavr'inis.

François Cerf, le réalisateur, est venu présenter le film et a répondu aux questions des spectateurs.

 

DSC01615

 

DSC01614

 

DSC01620 DSC01621 DSC01622

 

DSC01626

 

Pour approfondir le sujet:

 

http://www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/megalithes/fr/mega/megagav.htm


http://www.morbihan.com/cairn-de-gavrinis/larmor-baden/tabid/7430/offreid/6fdb0cc2-a0c1-4b9d-a4b2-5707cbb62824/detail-visites.aspx

 

 

Un article :


Charles Tanguy Le Roux : Nouvelles gravures à Gavrinis, Larmor-Baden (Morbihan), dans Bulletin de la Société préhistorique française. 1982, tome 79, N. 3. pp. 89-96. cliquer ici :

 

 

Quelques reportages

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment il y a 6.000 ans, des hommes ont transporté une pierre de 20-25 tonnes de Locmariquer à Gavrinis ?

 

 

 

 

Comment gravaient les hommes du néolithique ? :

 

           

 

 

Relevé de Gavrinis en 3D

 

 

 

 

Voir aussi notre précédente publication pour la présentation du film

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de association.ciras.over-blog.org
  • : Diffusion au grand public des résultats de la recherche archéologique, projections de documentaires, conférences, visites de sites et d'expositions, festival du film d'archéologie d'Amiens.
  • Contact

Nouveau site du CIRAS

Le Ciras a maintenant un site Internet pour compléter le blog! Venez nous rendre visite sur

http://associationciras.jimdo.com/

Recherche

cromagnon pt-21

Archives

Les archives du CIRAS

Dans les archives, retrouvez les séances de Cin'archéo, les conférences, les visites d'expositions classées par mois et par années.