Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 18:51

indexhibouConférence

 

 

Le CIRAS vous convie à la prochaine séance de la Société Préhistorique Française organisée par Gilles Prilaux, Marc Talon, Cyril Montoya et Luc Vallin, qui se déroulera le 26 octobre 2012 à la DRAC (Salle Robida).

 

spf.JPGDepuis septembre 2008, sur les 1700 hectares diagnostiqués, 320 indices de site ont été identifiés dont 56 concernent le Paléolithique, le Mésolithique et le Néolithique. Les fouilles, qui ont débuté en mars 2010, ont permis l’étude de 77 sites archéologiques correspondant à 31 fouilles déjà réalisées ou en cours de réalisation sur un total cumulé de 81 hectares.
Au total, c’est une centaine de projets de fouilles qui sont prévues avant le démarrage des travaux de terrassement, l’essentiel des phases de terrain devant être achevé à la fin de l’année 2013. L’objectif de cette journée, consacrée essentiellement aux périodes du Paléolithique moyen jusqu’au Néolithique, sera de présenter les premiers résultats des opérations de diagnostics et de fouilles. Une partie des communications sera consacrée aux aspects méthodologiques mis en oeuvre dans le cadre de ce chantier hors norme.

 

Programme

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 18:11

journaux012

 

 

Gentelles. Diagnostic sur 1,3 ha, préalablement à l’aménagement d'un lotissement

(M. Derbois, Inrap, 2012).

 

*Une occupation de La Téne moyenne ou finaleest caractérisée par deux fossés de parcellaire d'orientation différentes.

 

Capture.JPGgt.JPG

Fossé protohistorique. Cl. Inrap.

 

Deux petites fosses appartiennent à cette phase. L'une d'elles, qui contenait un dépôt de deux vases, pourrait être une tombe à incinération.

 

gt2.JPG

Incinération ? en cours de fouille. Cl. Inrap.

 

*L'un des fossés laténiens est doublé par un fossé rectiligne orienté O-NO/E-SE qui a été suivi sur plus de 98 m. Il présente des traces d’entretien et de curage. Son comblement a livré des concentrations de matériaux de construction (moellons de pierre calcaire et nombreuses tegulae)qui suggèrent la présence d'une probable villa dont les bâtiments se situent hors emprise. La céramique s'étale du milieu du Iersiècle au milieu du IIIesiècle ap. J.-C. Une pointe de flèche en fer a également été recueillie. Ce fossé est contemporain d'une petite fosse et d'un lambeau de sol.

 

gt3.JPG

Fossé gallo-romain. Cl. Inrap.

 

Source : Tahar Benredjeb, Carte Archéologique de la Gaule, département de la Somme, à paraître.

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 18:22

logo CIRAS-copie-1

 

 

Pour le dernier trimestre 2012, le CIRAS vous propose :

 

logo CIRAS13 et 14 octobre. L’Inrap fête la science : Les poteries et leurs secrets, l’enquête après la fouille.

 

Les archéologues après avoir fouillé un site doivent étudier le matériel découvert. La céramique étant un des matériaux les plus fréquemment découvert lors de fouilles archéologiques, elle est une source d’information nécessaire pour comprendre l’activité de l’homme et la datation des niveaux archéologiques. Retrouvée le plus souvent sous la forme de fragments, le céramologue doit alors les étudier. En impliquant le grand public, un spécialiste présentera les nombreuses facettes de son travail. Ainsi, vous aurez la possibilité de participer à des activités de remontage de poterie, d’analyse de fragments, de datation. Des manipulations interactives, montreront que l’archéologie ne s'arrête pas à la fouille de sites archéologiques mais qu'elle consiste également en l'étude du matériel découvert.

Samedi 13 octobre, de 13 h 30 à 19 h.

Dimanche 14 octobre, de 14 h à 17 h 30 ; Place René Goblet (zone piétonne) Chapiteau des Sciences 80000 Amiens.  

Rendez-vous CIRAS : samedi à 15 h.

 

logo CIRAS26 octobre : Le Canal Seine-Nord Europe : un premier bilan des recherches pour la Préhistoire. Séance de la Société Préhistorique Française organisée par Gilles Prilaux, Marc Talon, Cyril Montoya et Luc Vallin, à la Direction régionale des Affaires culturelles de Picardie (Salle Robida)

Depuis septembre 2008, sur les 1700 hectares diagnostiqués, 320 indices de site ont été identifiés dont 56 concernent le Paléolithique, le Mésolithique et le Néolithique. Les fouilles, qui ont débuté en mars 2010, ont permis l’étude de 77 sites archéologiques correspondant à 31 fouilles déjà réalisées ou en cours de réalisation sur un total cumulé de 81 hectares. Au total, c’est une centaine de projets de fouilles qui sont prévues avant le démarrage des travaux de terrassement, l’essentiel des phases de terrain devant être achevé à la fin de l’année 2013. L’objectif de cette journée, consacrée essentiellement aux périodes du Paléolithique moyen jusqu’au Néolithique, sera de présenter les premiers résultats des opérations de diagnostics et de fouilles. Une partie des communications sera consacrée aux aspects méthodologiques mis en œuvre dans le cadre de ce chantier hors norme.

Télécharger le programme

 

Ensemble de quatre bifaces trouvés dans le niveau acheuléen, datant d'au moins 300 000 ans. © David Hérisson, Inrap

 

les fouilles d'Havraincourt. © Denis Gliksman, Inrap

 

 

Capturelogo chaland28 octobre, 14h30. Visite du chantier naval de Pont-Rémy

Le chantier naval nous ouvre à nouveau ses portes. Venez discuter techniques de construction et histoire du transport fluvial autour du bateau et des bâtiments reconstitués.


 

cinarcheo2 novembre. CIN'Archéo Les montagnes néolithiques, documentaire de 52' réalisé en 2011 par Rob Hope

Dès le début du néolithique, des strates de roches dures, en particulier la jadéite (ou jade) ont été explorées, sélectionnées et exploitées dans les montagnes de haute altitude en Grande-Bretagne, en France et en surtout en Italie. Ces roches ont ensuite été façonnées dans les vallées pour la fabrication d'outils, notamment de haches polies. Ces techniques du "nouvel âge de pierre" ont perduré pendant environ quinze siècles. Le réalisateur nous convie à un voyage pour visiter certaines de ces montagnes, de Great Langdale en Grande-Bretagne, en passant par la Haute Maurienne dans les Alpes françaises jusqu'au Mont Viso en Italie. Des archéologues, préhistoriens et guides apportent leurs interprétations sur l'extraction et le choix des roches, la fabrication des haches, leur utilisation et le symbolisme qui s'y rattache.

A l'issue de la projection, le réalisateur répondra aux questions du public.

 

 

bande annonce : http://www.dailymotion.com/video/xl9a3t_les-montagnes-neolithiques_tech

 

 

 

 

 

logo CIRAS23 et 24 novembre. Journées archéologiques de Picardie à Beauvais, organisée par la Direction régionale des affaires culturelles de Picardie. Programme en cours.

 


indexhibou-copie-1  La conférence organisée par le CIRAS sur la grotte Chauvet et sa réplique prévue en novembre est reportée au printemps 2013

 


 

cinarcheo7 décembre. CIN'Archéo. Programme en cours.


 

image transport 0219 décembre. excursion archéologique à Paris.

Le musée du vin

 

Le thé à Guimet : histoire d'une boisson millénaire


 

indexhibou14 décembre. Conférence organisée par le CIRAS sur les fouilles menées par Jean-Louis Bernard à l'emplacement la grande place forte médiévale de Coucy-le-Château (Aisne).

Jean-Louis Bernard, docteur en archéologie médiévale et ingénieur de recherche à l’Inrap, présentera ses recherches menées depuis 2000. Il fera un point sur les connaissances acquises et exposera les méthodes de travail employées et les conséquences que l'on peut en attendre à court terme sur la compréhension du site.

Pour en savoir plus : Coucy pdf

 

Grosse tour du côté de l’entrée du château.

Gravure publiée par De Lépinoy en 1834

 

Nous vous communiquerons les détails et les compléments du programme ultérieurement.

 

A bientôt!!

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 18:52

cameraman

 

Reportage de la BBC :

Inside the tunnels of the Somme battlefield

A Laboisselle, une équipe d'archéologues britanniques et français ont  dégagé un labyrinthe de tunnels liés au champ de bataille de la Somme.  Ils n'avaient pas été parcourus  depuis près de 100 ans. Ils ont été  creusés afin que les troupes puissent poser des explosifs sous les  lignes ennemies à 25 mètres de profondeur.

Reportage de la BBC en anglais ; cliquez sur l'image

 

bbc.JPG

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 23:26

cameraman

 

Les premiers hommes d'Etricourt Manancourt

 

 

Inrap, 3 octobre 2012

Visite du site avec David Hérisson, préhistorien responsable d'opération, Inrap, et Pascal Depaepe, préhistorien, directeur scientifique et technique de l'Inrap.

 

Les archéologues découvrent plusieurs occupations paléolithiques et la fouille révèle trois grands cycles climatiques où se succèdent périodes glaciaires et interglaciaires. Des sols humifères, parfaitement conservés et vieux de 300 000 ans contiennent le niveau archéologique le plus ancien et le plus riche du site. Il a livré jusqu’à présent plusieurs centaines de silex taillés, dont l’outil phare de l’époque : le biface.
La répartition des vestiges et les études lithiques apporteront des éléments fondamentaux pour reconstituer les comportements et le mode de vie de ces premiers européens.

 

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Capture.JPGfilm.JPG

 

Pour plus d'infos,  le site de l'INRAP :  cliquez ici

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 23:12

journaux012

Les ex-voto de Mesnil-Saint-Nicaise
Publié le lundi 1 octobre 2012 sur le site de l'INRAP · Mis à jour le lundi 1 octobre 2012

Visite du site avec Aurélie Rousseau, responsable d'opération, Inrap, Jean-marc Féménias, Association Archéopuits, Blandine Lecomte-Schmitt, xylologue, Inrap, William Van Andringa, archéologue, professeur d'histoire ancienne, Université Lille 3
Un sanctuaire gallo-romain (fanum) a été découvert sur les communes de Nesle et de Mesnil-Saint-Nicaise (Somme). Deux puits ont été fouillés à ses abords.
Les objets découverts dans le premier puits, datés des IIe-IIIe siècles de notre ère, sont des offrandes, probablement pratiquées par quelques pèlerins en vue d’écarter le mal, d’implorer guérison ou fertilité, en s’attirant la faveur des dieux... 
Le second puits livre lui aussi quantité d’objets dont un grand mortier en céramique sur lequel est gravée une dédicace qui indique qu’Apollon était un des dieux honorés dans le temple.
video.JPG
Pour voir la vidéo cliquez ici sur l'image (document INRAP)
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 18:46

124 (4)

 

Actualités archéologiques internationales

septembre 2012

 

Pour voir le document PDF, cliquez ici

 

Parmi l'actualité du mois...

 

A Antibes, l’épave d’un navire romain a été découverte, conservée sur plus de 15 m de long. A-t-il été jeté à la côte lors
d’une tempête ? Abandonné au pourrissement dans ce recoin du port ? Coulé volontairement pour servir de base à un
appontement ?

antib.JPG

 

L’art des cavernes peut-il être compris par les archéologues ?
Quelle était la vie quotidienne dans les grottes ornées ? Retour sur la préhistoire de l’art, ses mythes et rituels, à la lumière des toutes dernières découvertes et recherches. Le Salon Noir du 05/09/2012

grotte.JPG

 

À l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine, le Service Archéologie de la Ville de Chartres a proposé
gratuitement des animations à la Maison de l'Archéologie, mais aussi sur deux sites archéologiques : le sanctuaire gallo-romain de Saint-Martin-au-Val et les vestiges médiévaux de la Porte Guillaume.

jea.JPG

 

Le 22 septembre, le musée du Louvre ouvrait au public son tout nouveau département des arts de l’islam, la plus grande collection d’oeuvres islamiques présentée en Europe avec près de 3 000 pièces exposées.

islam.JPG

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 23:12
blog.JPG
25 septembre 2012
 Néolithique,Paleo et Méso,Publications — Jean-Philippe Collin @ 0:00

L’AFEQ, l’Association Française pour l’Étude du Quaternaire, vient de publier un nouveau hors-série à la revue Quaternaire. Ce cinquième numéro est consacré à la Vallée de la Selle. En voici un résumé :

Ce numéro spécial de Quaternaire rassemble les résultats des importantes recherches menées en 1995 dans la vallée de la Selle, à Conty près d’Amiens (Somme), dans le cadre d’une opération archéologique de sauvetage. Ces recherches multidisciplinaires incluant stratigraphie, sédimentologie, archéologie, malacologie, palynologie, paléoentomologie et datations radiocarbone ont fourni un ensemble de données unique et des résultats remarquables concernant l’évolution des systèmes fluviatiles en relation avec les modifications climatiques entre la fin du Pléniglaciaire weichselien et le début de l’Holocène. La première modification majeure de la morphologie fluviale est contemporaine de la transition Pléniglaciaire supérieur / Tardiglaciaire (vers 13 000 BP). La courte période froide qui est ensuite enregistrée au sommet des tourbes Bølling est attribuée au Dryas moyen (Dryas 2). À l’Allerød, l’occupation archéologique principale du gisement paléolithique de Conty s’intègre dans une séquence sédimentaire particulièrement bien développée attribuée à la phase récente de la tradition des groupes à Federmesser. Cette occupation, datée de la première moitié de l’oscillation d’Allerød entre 11 800 et 11 400 BP, est associée à de nombreux
restes osseux. La fin du Tardiglaciaire est caractérisée par le colmatage de l’ensemble de la vallée par des limons de crue attribués à la phase froide du Dryas récent. Une deuxième phase d’incision majeure apparaît à la charnière avec l’Holocène vers 10 000 BP, en parallèle avec une autre phase de réchauffement climatique rapide et une nouvelle expansion de la végétation, révélées par tous les bio-indicateurs. D’un point de vue général, l’évolution des environnements fluviatiles de la vallée de la Selle est comparable à celle de nombreuses autres vallées du nord-ouest de l’Europe, montrant ainsi que les systèmes fluviatiles réagissent très rapidement aux variations climatiques de courte durée.

 

 

Pour voir le pdf cliquez ici

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 10:45

journaux012

Le Journal de Ham - 22 septembre 2012

Mesnil-saint-Nicaise/Nesle : Des ex-voto dédiés à Apollon ont été retrouvés
Un mortier avec une dédicace à Apollon a été retrouvé dans le deuxième puits.

Le sites de fouilles archéologiques, sur le tracé du canal à grand gabarit, ont permis de faire de grandes découvertes.

Récemment, une équipe de l'Inrap a découvert un fanum ou sanctuaire gallo-romain situé sur les communes de Nesle et de Mesnil-Saint-Nicaise ainsi que deux puits à ses abords à l'occasion des fouilles archéologiques sur le tracé du canal. Après avoir fouillé le premier, le deuxième puits est en cours de fouille par la société Archéopuits. « Leur fouille révèle aujourd'hui un remarquable ensemble d'objets à caractère votif dont d'exceptionnels bois sculptés rappelant des découvertes réalisées anciennement en Auvergne et en Bourgogne », explique-t-on à l'Inrap.
Au printemps dernier, la fouille du premier puits a permis de mettre à jour des objets datant des II et IIIe siècles après Jésus-Christ, principalement des offrandes. Parmi ses offrandes, des sculptures anatomiques en bois, représentant des jambes. Selon les chercheurs, ce sont des « ex-voto rarissimes (ndlr : offrandes faites à un dieu en demande d'une grâce)». Dernièrement, un mortier avec une dédicace à Apollon a été retrouvé.

 

cameraman Vidéo : Cliquez sur l'image

ham.JPG

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 11:29

cinarcheo

Capture.JPGCINARC.JPG

 

ARCHEOLOGIE PRECOLOMBIENNE

 

CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 5 OCTOBRE (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida, 61 rue
Saint-Fuscien) au cours de laquelle seront diffusés deux documentaires de 52’ réalisé en 2007 par Pierre Combroux, Akira Niinobé et Hideo Nashimoto.

inca
Mayas, Aztèques, Incas.

CINARC2.JPGAu XVe siècle, les Européens découvrent l´Amérique et baptisent ce continent le nouveau monde, bien que l'histoire des peuples qui y vivent soit déjà ancienne. Sans aucun contact avec le reste du monde, les peuples qui se sont succédé en Amérique ont appris à vivre de façon sédentaire, à construire des villages, puis des villes. Ils se sont organisés en sociétés de plus en plus complexes. Ils ont inventé des formes de gouvernement, développé des conceptions de l´univers, de la vie, créé des religions. Si certains n´ont laissé pratiquement aucune trace de leur passage, d´autres nous ont légué de magnifiques vestiges qui témoignent de ces mondes disparus. Après la découverte, le mythe des cités d´or attire au XVIe siècle la convoitise des conquistadores espagnols qui voient en l´Amérique l´eldorado pour tenter fortune. La conquête débute dans la violence. En quelques années à peine, les empires Incas et Aztèques, s´effondrent, entraînant dans leurs chutes la fin d´un monde. Au XIXe et au début du XXe siècle, la redécouverte de ces mondes nourrit des épopées extraordinaires. Au péril de leurs vies, des explorateurs sillonnent des zones inconnues et reviennent avec d´incroyables récits. Au milieu de la jungle, derrière des montagnes infranchissables, se trouveraient d´immenses cités abandonnées. Ces vestiges grandioses attestent d´un niveau de développement très avancé et d´un raffinement insoupçonné. Cependant la chute brutale des Aztèques et des Incas face à quelques centaines de conquistadores pose le problème de la fragilité de ces empires. En l´absence de menace extérieure, la civilisation maya avait disparu brutalement au Xe siècle. Ce film tout en regardant la grandeur et l´originalité de ces civilisations cherche également à en révéler les faiblesses structurelles.

vid1.JPG  cameraman Pour voir un extrait clisuez sur l'image du film

 

Incas, bâtisseurs d’empire. La cordière des Andes déploie ses massifs majestueux le long de la côte ouest du Capture.JPGCINARC2.JPGcontinent sud américain. Depuis plus de 3000 ans, ces montagnes sont un foyer de civilisations exceptionnelles. Des peuples conquérants ont profondément marqué de leurs empreintes cet environnement unique. Les Incas sont les derniers à avoir dominé les Andes. Leur histoire débute au XVe siècle et s´interrompt brutalement un siècle plus tard à l´arrivée des conquistadors espagnols. Dans cet intervalle de temps relativement bref, ils vont construire un empire immense : le territoire Inca couvre 32 degrés de latitude, comme si une seule puissance régnait entre Saint Petersbourg et Le Caire. Dans les lieux les plus inaccessibles, ils vont édifier d´incroyables cités. La chute brutale de leur empire au début du XVIe siècle nous a fait perdre leur trace. Qui étaient-ils ? Comment ont-ils su maîtriser un environnement aussi difficile? Qui étaient leurs rois, leurs dieux? Quelles étaient leurs conceptions de la vie, de la mort ? Que reste-t-il de leur histoire ? Le film nous entraîne au coeur de l´incroyable Saga Inca. De Cuzco à Machu Picchu, aux coins les plus reculés de l´empire, des archéologues cherchent à comprendre comment les Incas ont réussi à  unifier un territoire aussi vaste et lui donner une cohérence politique et économique. Contraints de maîtriser un environnement particulièrement difficile, les Incas ont développé un système original et unique dans l´histoire de l´humanité.

cameraman

 

 

 

PROCHAINE SEANCE : vendredi 2 novembre 2012

 

 

logo CIRASCENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DE LA SOMME
Correspondance : 5 rue Henri Daussy. 80044 Amiens cedex
mel : f.payen@orange.fr. Blog internet : http://www.associationciras.org/

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de association.ciras.over-blog.org
  • : Diffusion au grand public des résultats de la recherche archéologique, projections de documentaires, conférences, visites de sites et d'expositions, festival du film d'archéologie d'Amiens.
  • Contact

Nouveau site du CIRAS

Le Ciras a maintenant un site Internet pour compléter le blog! Venez nous rendre visite sur

http://associationciras.jimdo.com/

Recherche

cromagnon pt-21

Archives

Les archives du CIRAS

Dans les archives, retrouvez les séances de Cin'archéo, les conférences, les visites d'expositions classées par mois et par années.