Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 20:05

 

 

 

JOURNEES DU PATRIMOINE 2011
17-18 septembre 2011

 

Les traditionnelles Journées du Patrimoine, organisées par le Ministère de la Culture et de la Communication, se dérouleront les 17 et 18 septembre. Dans la Somme, visites libres ou guidées, animations, ateliers, expositions, concerts, spectacles et circuits sont au programme (programme accessible ici : http://www.culture.gouv.fr/picardie/actualite_culturelle/manifestations_nationales.html#jep2011).

 

logo CIRASLe CIRAS vous conseille :


*17 septembre à 18 h (Conférence au Musée boucher de Perthes à Abbeville).

Le diagnostic archéologique du musée Boucher de Perthes.

Capturepp.JPGRéalisé préalablement au projet d’extension du musée Boucher de Perthes par V. Lascour (Inrap) ce diagnostic a porté sur une parcelle de 1495 m² située dans l'environnement immédiat du beffroi du XIVe siècle. Les témoignages les plus anciens (trous de poteaux, grand puits ou citerne, fosses et fossés) sont datés de la période carolingienne. Une occupation des XVe-XVIe siècles, bien conservée, est matérialisée par des murs, des sablières et des niveaux d'occupation. L'emprise du diagnostic est traversée par une rivière canalisée, le Taillessac (ou Rabette). Son comblement a livré du mobilier attestant un artisanat varié : cordonnerie avec de nombreuses semelles de chaussures, des lacets, des fragments de sacs, chutes de cuir divers ; boucherie avec des demi-crânes de mouton et autres éléments ovins dont plusieurs portant des traces de découpe. Dans la partie nord de l'emprise, deux fours de bronzier ont été découverts. Le plus récent est dans un état de conservation exceptionnel. Plusieurs creusets, des scories et des fragments de bronze ont été recueillis dans une fosse dépotoir proche. Au pied même du beffroi, dont le soubassement a pu être partiellement reconnu, une grande fosse dépotoir a livré un important mobilier céramique (avec notamment de la vaisselle en grès produite en Normandie) de la fin du XVIe siècle ainsi que quelques jetons de compte et monnaies. Le diagnostic a également permis de repérer les aménagements présents sur le cadastre napoléonien ou sur les anciennes gravures : chapelle accolée à l’arrière de l’Hôtel de ville et vestiges de l’aile nord de celui-ci.

 

18 septembre à 15 h : Visite commentée des fouilles de Toutencourt.

La fouille programmée de 2011 avait permis de déterminer le bon état de conservation du Capturepp1.JPGsite (présence d’une courtine et de plusieurs bâtiments dont une tour d’habitation) et de déterminer son évolution chronologique depuis la construction de la motte dans la deuxième moitié du XIe siècle (?), l’aménagement du premier château en pierre (avant le XVe siècle), sa transformation en résidence seigneuriale au XVIe siècle, sa disparition au XVIIIe siècle jusqu’à sa réutilisation par une compagnie de l’armée allemande entre 1940 et 1945. La campagne 2011 avait pour but de préciser les observations réalisées en 2010 et de mieux connaître le centre de la plateforme sommitale qui constitue un enjeu important pour la connaissance des châteaux à motte.


*17 et 18 septembre : chantier naval gaulois de Pont-Rémy (achèvement de la construction des bâtiments).

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 20:01

 

monnaie-tresors-5.gif Le dépôt monétaire de Rue

(Tahar Ben Redjeb)

 

En 1988, à l'occasion de terrassements, un dépôt monétaire a été découvert fortuitement à Rue. Les circonstances de cette trouvaille ont été relatées dans un article paru en 1989 dans la Revue archéologique de Picardie (lire l'article en pdf ici).

 

depot-mon.jpgDepuis, à plusieurs reprises, dans le cadre de l’extension progressive d'une Z.A.C, de nouvelles observations archéologiques, menées de part et d’autre de la R.D.938, ont permis de préciser le contexte archéologique en mettant au jour plusieurs occupations appartenant probablement à une agglomération secondaire. Quant au dépôt monétaire, il devrait être prochainement (enfin !) publié. Dans l'attente, les deux entités constituant le dépôt de Rue feront l'objet de publications successives sur le blog du CIRAS. Ce sera l'occasion d'en savoir un peu plus sur les empereurs représentés, la circulation monétaire au IIIe siècle, les différents ateliers qui ont frappé monnaie et sur la multiplicité des légendes (effigie de l'empereur et décor de revers) qui participèrent à la volonté romaine de diffuser l'image impériale.....

monnaie-tresors-6.gif

 lire la suite de l'article en PDF

 

L'empereur Caracalla

imagescaracalla.jpg

 

imagescaracalla-215-217.jpg

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 18:07

0007 - CopieLes 17 et 18 septembre 2011 auront lieu les journées du Patrimoine

 

Le programme des visites pour la Picardie est disponible est disponible à la DRAC  

 

5 rue Henri Daussy

80000 AMIENS

 

Vous pouvez aussi consulter le site WWW.journeesdupatrimoine.culture.fr pour avoir des informations sur les ouvertures dans l'Aisne, l'Oise et la Somme ainsi que dans les autres départements français.

 

logo CIRASUne circulaire précisant les activités du CIRAS à cette occasion vous parviendra bientôt!

 

BONNE VISITE!!!

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 13:20

124 (4)

Actualité archéologique internationale

 

Août 2011

 

 

Tous les mois vous retrouverez un panorama de l'actualité archéologique internationale.

Dans le document PDF, cliquez sur les images pour accéder aux articles et aux reportages.

Bonne lecture!!!

 

Document PDF -  cliquez ici

 

pontbeauvais.JPG

A Beauvais les vestiges d'un pont du XVIè siècle ont été découverts.

 

chauvet.JPG

 

Le cinéaste allemand Werner Herzog a réalisé le film en 3D "la grotte des rêves perdus" sur la grotte Chauvet.

film.JPG

 

Week end d'archéologie expérimentale à Aubechies en Belgique

aubechies.JPG

 

Et Week end préhistorique à Samara à la Chaussée Tirancourt (Somme)

samara.JPG

Partager cet article
Repost0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 23:10

 

journaux012Abbeville. Diagnostic de V. Lascour (INRAP) sur 1495 m² (2011).

 

Préalablement au projet d’extension du musée Boucher de Perthes, V. Lascour a réalisé un diagnostic sur 1495 m². Les parcelles diagnostiquées se situent dans l'environnement immédiat du beffroi du XIVe siècle.

 

Captureabbeville.JPG       Captureabb2.JPG

Vue du beffroi au XIXe s.

 

Les témoignages les plus anciens (trous de poteaux, grand puits ou citerne, fosses et fossés) sont datés de la période carolingienne.

 

Une occupation des XVe-XVIe siècles, bien conservée, est matérialisée par des murs, des sablières et des niveaux d'occupation.


Captureabb3.JPG

 

L'emprise du diagnostic est traversées par une rivière canalisée, le Taillessac (ou Rabette). Son comblement a livré du mobilier attestant un artisanat varié : cordonnerie avec de nombreuses semelles de chaussures, des lacets, des fragments de sacs, chutes de cuir divers; boucherie avec des demi-crânes de mouton et autres éléments ovins dont plusieurs portant des traces de découpe.


Captureabb4.JPG

 

Dans la partie nord de l'emprise, deux fours de bronzier ont été découverts. Le plus récent est dans un état de conservation exceptionnel. Plusieurs creusets, des scories et des fragments de bronze ont été recueillis dans une fosse dépotoir proche.


Captureabb5.JPG

 

Au pied même du beffroi, dont le soubassement a pu être partiellement reconnu, une grande fosse dépotoir a livré un important mobilier céramique (avec notamment de la vaisselle en grès produite en Normandie) de la fin du XVIe siècle ainsi que quelques jetons de compte et monnaies.


Captureabb6.JPG

 

Le diagnostic a également permis de repérer les aménagements présents sur le cadastre napoléonien ou sur les anciennes gravures : chapelle accolée à l’arrière de l’Hôtel de ville et vestiges de l’aile nord de celui-ci.


Captureabb7.JPG

 

Source : V. Lascour. Abbeville (Somme), 19 rue des Carmes et 24 rue Gontier Patin. Rapport de diagnostic, S.R.A. Picardie, 2011, 166 p., 45 pl.

 

Les clichés sont de l'Inrap.

 

 

Une conférence sur ce diagnostic se déroulera à Abbeville à l'occasion des Journées du Patrimoine (17 septembre à 18 h).

Partager cet article
Repost0
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 19:27

journaux012

 

Chaulnes. Diagnostic d'E. Petit (INRAP) sur 2,2 ha (2011).

 

Au Chemin du Tour de Ville, préalablement à l’aménagement d’un lotissement, E. Petit a réalisé en 2011 un diagnostic sur 2,2 ha. Le site est localisé sur le rebord d'une butte sableuse.

*Quelques rares tessons résiduels pourraient témoigner d'une occupation de La Tène finale.

*Un établissement gallo-romain, étendu sur environ 8400 m², est matérialisé par un bâtiment rectangulaire (72 m²) sur fondations de craie édifié à proximité d'une probable cave (13,5 m²). Il pourrait être associé à ce qui semble être un chemin excavé bordé de deux fossés présentant des recreusements multiples. Au nord, quelques fossés appartiennent probablement à un parcellaire. La céramique recueillie oriente vers une datation allant du milieu du Ier au début du IVe siècle.

 

 

Extrait "Tahar Ben Redjeb, Carte Archéologique de la Gaule, la Somme", à paraître, 2011.

 

Capturechaulnes2.JPG

Fondation très arasée du bâtiment gallo-romain

 

 

chaulnes.JPG

Fragment de sigillée à décor d’applique représentant un personnage certainement barbu et drapé et tenant un bâton ou un sceptre dans la main gauche

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 23:01
cameraman

Fête de la préhistoire à Samara

 

cromagnon pt-16

Archéologie expérimentale/Préhistoire. Durant tout le week-end du 15 août, la 23ème fête de la préhistoire, à la chaussée Tirancourt dans la Somme fait revivre au public la vie des premiers hommes.

cuisine 39
Un reportage vidéo de France télévisions info.

Pour voir la vidéo, cliquez ici

Partager cet article
Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 11:15

 

journaux012

 

Licourt. Fouilles de Ph. Lefèvre (INRAP) sur 1,2 ha (2011).

 

Une nécropole gauloise utilisée à La Tène C1 et à La Tène D1 regroupe sur 800 m² dix-sept sépultures à incinération. Elles s'organisent au nord et à l'ouest d'un enclos rectangulaire probablement ouvert à l'est qui abritait un bâtiment sur quatre poteaux. Ovales ou rectangulaires, la superficie des tombes varie de 0,66 à 5,70 m². Au moins quatre fosses possédaient un plancher, voire un coffrage et deux présentent des indices de tertre funéraire. Deux tombes quadrangulaires ont un caractère «aristocratique ».


Capturelicourt1.JPGTombe 3. Cl. Inrap.

 

Une a livré des ossements humains mélangés à des restes de trois ou quatre porcelets incinérés et d'un canidé (?) et un abondant mobilier dont les cerclages en tôle de bronze d'un seau, une paire de fibules en argent reliées par une chaînette et huit perles en os. Seule une tombe se caractérise par l'absence de restes osseux. Associés à du mobilier métallique dans cinq cas, ces restes osseux étaient dans trois cas attestés déposés dans des contenants en matière périssable, l'un de ceux-ci ayant été placé dans un coffre. Un éventuel canal à libation est signalé. Une tombe n'a pas livré de mobilier. Outre celui mentionné ci-dessus, le mobilier comprend 66 vases (1 à 10 vases par tombe), sept fibules, une agrafe et une boucle de ceinturon, deux perles en lignite, trois rasoirs dont un à pédoncule de bronze, une pince à épiler, une paire de forces, deux couteaux et deux anneaux.

 

Capturelicourt2

Fibules en argent Cl. A. Morel

 

Cette nécropole, localisée sur le territoire de Licourt, se situe à 70 m au sud-ouest d'une seconde nécropole contemporaine, localisée elle sur le territoire de Cizancourt. Fouillée en 1998 par Ph. Lefèvre, elle comprenait 15 fosses à incinération et une inhumation. Une incinération appartenant à un enfant âgé entre 7 et 13 ans, contenait le dépôt le plus important : 16 vases, un chaudron et sa crémaillère, un seau, une paire de forces, une faucille, un couteau en fer, trois anneaux en fer et deux offrandes animales.

 

Extrait "Tahar Ben Redjeb, Carte Archéologique de la Gaule, la Somme", à paraître, 2011.

Partager cet article
Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 11:02

Une tombe gauloise découverte dans la Somme

 

 

 

Capturetv

 

 

cameramanUne tombe gauloise mise au jour dans la Somme (voir la vidéo)

 

Reportage de France télévision infos sur  la découverte d'une tombe gauloise de 50 avant J.C. à l'occasion des fouilles menées par l'INRAP dans le cadre du projet du canal Seine-Nord.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 10:37

journaux012-copie-1Courrier Picard du dimanche 7 août 2011

 

Les scientifiques de l'Institut national de recherches archéologiques préventives font, tout au long du canal Seine Nord, des trouvailles d'une importance majeure...

 

Lire la suite

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de association.ciras.over-blog.org
  • : Diffusion au grand public des résultats de la recherche archéologique, projections de documentaires, conférences, visites de sites et d'expositions, festival du film d'archéologie d'Amiens.
  • Contact

Nouveau site du CIRAS

Le Ciras a maintenant un site Internet pour compléter le blog! Venez nous rendre visite sur

http://associationciras.jimdo.com/

Recherche

cromagnon pt-21

Archives

Les archives du CIRAS

Dans les archives, retrouvez les séances de Cin'archéo, les conférences, les visites d'expositions classées par mois et par années.