Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 19:16

Mardi 15 Mai 2012 - Courrier Picard

journaux012
LA BOISSELLE
Deux squelettes de soldats français mis au jour
Les deux squelettes ont été découverts dans l'enceinte d'une ferme détruite pendant la guerre de1870 et dont les ruines ont été disputées pendant la Grande Guerre par les Français, les Anglais et les Allemands.

Les deux squelettes ont été découverts dans l'enceinte d'une ferme détruite pendant la guerre de1870 et dont les ruines ont été disputées pendant la Grande Guerre par les Français, les Anglais et les Allemands.

Les fouilles se poursuivent jusqu'à demain au Glory Hole. Avec déjà une importante découverte à l'actif de l'équipe franco-britannique.

Cela fait deux semaines que l'équipe de bénévoles, des Français et des Britanniques placés sous la bienveillance de Peter Barton, s'activent sur le site du Glory Hole. Et ils n'en finissent pas de redécouvrir l'Histoire...

 

Cliquez pour lire la suite

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 19:21

journaux012

 

Lundi 14 Mai 2012 Le Courrier Picard

SOMME Néandertal ressurgit du canal
Mercredi, une équipe filmait pour Arte un documentaire sur l'homme de Néandertal. Diffusion dans un an.

Mercredi, une équipe filmait pour Arte un documentaire sur l'homme de Néandertal. Diffusion dans un an.

publicité

L'homme de Néandertal a apprécié la région. Après Abbeville, des fouilles très récentes autour du canal Seine-Nord ont permis de retrouver sa trace dans l'est de la Somme.

Une simple petite ligne grisâtre, entre deux grosses strates de terre.

Dans ce signe infime, les archéologues de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) ont vu les traces d'occupation des lieux par des hommes préhistoriques, il y a des milliers d'années.

 

Lire la suite

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 09:33

 

cameraman

Vidéo

 

Fouilles archéologiques au Jeu de Paume :

A Beauvais, de nouvelles  découvertes archéologiques sur le chantier de fouilles préventives ont  été dévoilées (mettre le curseur sur 6').

 

 

 

Voir aussi l'article sur la conférence de Jean-Marc Fémolant au Ciras
Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 18:50

bande-qui-defile

 

 

 

Onzième festival du film d'archéologie d'Amiens - vidéos


  Voici les deux derniers reportages réalisés par les élèves du Lycée de  la Hotoie à l'occasion du Onzième Festival....

*Interview de Gilbert Pémendrant, dernier propriétaire privé d'une  grotte ornée.

 

 
*Interview de Paul Rambaudet et Claude Delhaye co-réalisateur du  documentaire Une Dame, des pierres, des hommes

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 12:22

journaux012-copie-1

 

Courrier picard du 2 mai 2012

Les fouilles ont repris sur le site de La Boisselle ; les archéologues espèrent de nouvelles découvertes. Lire la suite

 

boisselle.JPG

Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 18:55

bande-qui-defile

 

Actualités archéologiques internationales - avril 2012

 

 

Pour voir le document PDF cliquez ici

 

Capture.JPG10ans.JPG

Dix ans de découvertes archéologiques

 

marca.JPG


le salon noir ; l'art préhistorique, ou quand le cro-magnon faisait son cinéma. Ave Marc Azéma

Partager cet article
Repost0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 15:36

 

journaux012

Rainneville/. Diagnostic sur 3,2 ha, préalablement à l’aménagement d'un lotissement (L. Blondiau, Inrap, 2012).

 

Ce diagnostic a permis de mettre au jour deux secteurs archéologiques.

 

*Sur un point culminant, une petite occupation, probablement néolithique est matérialisé par plusieurs éclats de silex et quelques tessons recueillis dans les limons brunâtres localisés entre les labours et le Bt franc et dans le comblement de trois trous de poteau. A cet phase pourrait appartenir une fosse isolée qui a livré quelques tessons attribuables à la Protohistoire ancienne.

 

*En périphérie sud-ouest d'une villa, deux enclos fossoyés irréguliers sont séparés par un fossé transversal. Creusés durant à la période laténienne, ils semblent perdurer à l’époque romaine. Dans l'enclos nord, une petite zone funéraire gallo-romaine comprend une ou deux incinérations, une structure de combustion (bustum ?) quadrangulaire aux bords rubéfiés et deux trous de poteaux. L'incinération testée, exempte d'amas osseux, a livré trois vases et une monnaie de Néron. Dans l'enclos sud, une fosse est comblée avec du charbon de bois et de l’argile rubéfiée (foyer ?). En périphérie sud-ouest de cet enclos, deux fosses d’extraction gallo-romaines se recoupent.

Capture.JPGrainneville.JPG

Cl Inrap

 

Source : T. Ben Redjeb, Carte Archéologique de la Gaule – Somme, à paraître

Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 17:57

 indexhibou

La prochaine conférence du CIRAS aura lieu le vendredi 15 juin 2012 à la DRAC de Picardie rue St Fuscien salle Robida à 20h30 Elle sera animée par Michaêl Landolt.

 

Une découverte exceptionnelle pour l’archéologie de la Grande Guerre : la fouille de la galerie allemande du Kilianstollen à Carspach en Alsace

 

Michaël LANDOLT

Archéologue au Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan à Sélestat (Bas-Rhin)

 

Carspach-1-.JPGLe site du Kilianstollen a pu être fouillé dans le cadre d’une fouille archéologique préventive en 2011. Sur le flanc de la colline du « Lerchenberg », la galerie se situe au niveau de la première ligne de front allemande, fixée à l’ouest d’Altkirch entre 1914 et 1918. Il s'agit d'un abri souterrain de grande capacité (capacité théorique de 500 soldats), construit entre 1915 et 1916, où les soldats qui occupaient les tranchées de première ligne pouvaient trouver refuge en cas de bombardement. Des recherches dans les archives allemandes ont permis de retrouver plusieurs documents concernant la construction de la galerie (plan, inventaires, plan de travail) qui complètent les observations de terrain. La galerie orientée nord/sud, parallèle aux tranchées, mesure environ 125 m de long, 1,10 m de large pour 1,70 m de haut. Elle a été construite en sape horizontale à une profondeur située entre 3,5 et 6 m selon les techniques de travail minier.

L’historique régimentaire du Reserve Infanterie Regiment 94 et les Journaux de Marche et d’Opération de l’Armée Français nous renseignent sur les évènements du 18 mars 1918 : l'artillerie allemande pilonne le matin les lignes françaises à l’aide d’obus à gaz, puis l’après-midi, l’artillerie française concentre ses tirs sur l’Ouvrage Bulgare où se situait le Kilianstollen. La plus grande partie de la 6e Compagnie du 94e Régiment d'Infanterie de Réserve allemand trouve alors refuge dans la galerie considérée comme sûre. Après avoir essuyé trois tirs successifs, la partie sud de la galerie où la couche de terre est la plus mince, s'effondre. Trente-quatre soldats sont ensevelis et dix sont blessés suite à l’éboulement. Dès la tombée de la nuit, les soldats allemands tentent une opération de sauvetage afin de libérer les hommes bloqués dans la galerie mais les recherches sont vite interrompues à cause des contraintes techniques.

Dans l’état actuel de la documentation de fouille, il s’avère que la galerie à cédé au niveau de deux points de fragilité. Les vestiges de l’opération de secours ont également été mis en évidence. Certains tronçons non effondrés ont en effet fait l’objet d’un étaiement permettant la consolidation de la galerie. Les vingt-et-un disparus ont quant à eux pu être retrouvés.Carspach-2-.JPG

Parallèlement aux informations sur la construction, l’architecture et l’organisation d’un abri collectif allemand de la Première Guerre Mondiale, de nombreux éléments sur la vie quotidienne du combattant pourront être tirés de cette fouille. Par exemple, l’étude d’un très gros dépotoir de première ligne apporte des informations inédites qui alimenteront de nouvelles problématiques historiques. De même, dans le cadre de l’étude des uniformes, l’étude individuelle du mobilier retrouvé en association avec chaque disparu permettra de mettre en évidence des adaptations parfois non réglementaires et d’approcher une réalité parfois partiellement éloignée de la vision réglementaire généralement présentée dans les musées

 

Carspach-3-.JPG

 

 

L’étude pluridisciplinaire qui découlera de la fouille constitue déjà véritablement une importante opportunité méthodologique. La fouille du Kilianstollen est un véritable laboratoire expérimental où l’archéologue pourra réfléchir sur les méthodes utilisées pour la compréhension de sociétés plus anciennes (anthropologie, quantification du mobilier…). Enfin, les nombreuses observations taphonomiques, réalisées sur des types de matériaux diversifiés (bois, cuirs, textiles, matériaux composites…) pourront être utiles aux archéologues et aux professionnels de la restauration.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 17:32

 

cinarcheo

 

La prochaine séance de cin'archéo aura lieu le vendredi 1er juin 2012 à la DRAC de Picardie rue St Fuscien salle Robida à 20h30. L'entrée est gratuite.

 

Gavrinis montagne sacrée

 

Film de François Cerf sur un texte d’Hélène Fleury.

 

Pour découvrir ce monument âgé de 7000 ans

Capturegavrinis

Le tumulus de Gavrinis a été construit au début du 5° millénaire avant Jésus-Christ. Il abrite un magnifique dolmen dont les nombreuses sculptures d’une beauté exceptionnelle constituent le joyau de l’art mégalithique. En effet, sur les 29 supports qui délimitent l’espace intérieur, 23 sont richement sculptés.

Depuis sa découverte en 1832, ce monument reste toujours aussi mystérieux.

Est-ce une sépulture, un temple ?

Comment comprendre ces signes gravés ?…..

 

En 1977, Hélène Fleury a publié, dans le premier ouvrage de l’Association Archéologique Kergal, le résultat de ses recherches sur le symbolisme des signes gravés de Gavrinis.

Dans ce texte, elle décrit étape après étape chaque pierre, comme si la progression dans ce couloir était la continuité d’une histoire, d’un mouvement à l’image d’une bande dessinée vielle de 7000 ans.

Cette bande dessinée est composée de symboles, « que nous retrouvons sur toute la terre et à toutes les époques, comme des constantes liées à la structure de l’esprit humain et indépendantes du temps et de l’espace.

Constantes qui, nous dit-elle, sont liées à la vision et à l’appréciation que l’homme a de l’univers et de lui-même …. »

Les dimensions de ce dolmen ne permettent pas de réaliser des prises de vues de qualité sans entrainer d’éventuelles dégradations irréparables. Pour contourner cette difficulté les nombreuses photographies prises dans le monument avant sa restauration ont été utilisées.

Gavrinis a été reconstitué en images  en images de synthèse en trois dimensions. C’est à partir de cette reconstitution, que les auteurs ont  illustré et animé ce texte.

Grace à la numérisation du monument ilsont pu ainsi mettre en évidence et en valeur la qualité et la beauté des gravures ainsi que certains détails souvent difficiles à percevoir sans jamais en dénaturer la vérité.

Une description complète de la structure architecturale est présentée. Elle met en évidence les orientations astronomiques remarquables qui caractérisent Gavrinis.

D’autres monuments sont présentés à titre de comparaison.

L’objectif de ce film est de laisser le spectateur recevoir les multiples impressions qui sont générées par l’architecture et les gravures de ce monument.

 

Unique et jamais réalisée sous cette forme, cette visite approfondie de Gavrinis prouve qu’il reste encore de nombreuses énigmes à découvrir.

Le texte d’Hélène Fleury et la musique d’Alain Kremski, nous accompagnent dans cette visite hors du temps et ravivent le mystère qui entoure ce monument.

 

Pour en savoir plus cliquez ici

 

A l'issue de la projection François Cerf répondra aux questions du public.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 12:38

journaux012

Chilly/Fransart. Diagnostic sur 1 ha, préalablement à l’aménagement d'un parc de huit éoliennes (L. Blondiau, Inrap, 2012).

 

Le diagnostic réalisé à l'emplacement de quatre des éoliennes s'est révélé positif.

 

*A Chilly, en périphérie sud de substructions gallo-romaines repérées par photographie aérienne par R. Agache en 1974, un fossé, qui a livré quelques tuiles, pourrait être antique.

Capture.JPGcf.JPGVue du fossé.Cl. Inrap.

 

 

*A Fransart, un fossé (d'enclos ?), suivi sur une distance de 10 m, se caractérise par trois états successifs. Le comblement n'a livré aucun matériel. A l'emplacement d'une autre éolienne, quatre fosses et un trou de poteau ont été repérésdans un enclos fossoyé. Des tegulae et quelques tessons des Ier-IIe s., ainsi qu'un tesson probablement mérovingien ont été recueillis.

Capture.JPGcoup.JPG

Coupe du fossé. Cl. Inrap.

 

*A Maucourt, en périphérie orientale de substructions étendues probablement gallo-romaines repérées par R. Agache, un habitat est matérialisé par des fossés, des trous de poteau, des fosses d’extractions réutilisées en dépotoirs et des fosses. La céramique recueillie est datable de La Tène finale/début de l’époque romaine. Plus à l'est, des prospections complémentaires ont permis de repérer quatre bâtiments à fondations de craie.

 

Source : T. Ben Redjeb, Carte Archéologique de la Gaule – Somme, à paraître

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de association.ciras.over-blog.org
  • : Diffusion au grand public des résultats de la recherche archéologique, projections de documentaires, conférences, visites de sites et d'expositions, festival du film d'archéologie d'Amiens.
  • Contact

Nouveau site du CIRAS

Le Ciras a maintenant un site Internet pour compléter le blog! Venez nous rendre visite sur

http://associationciras.jimdo.com/

Recherche

cromagnon pt-21

Archives

Les archives du CIRAS

Dans les archives, retrouvez les séances de Cin'archéo, les conférences, les visites d'expositions classées par mois et par années.