Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 07:41

 

 

 

 

theatre017  Cloître de la DRAC Picardie

  21 mai 2011 à 18h30

    Entrée gratuite

5 rue Henri Daussy à Amiens

 

 

 

A l'occasion des journées nationales de l’archéologie, le CIRAS et la Direction régionale des affaires culturelles de Picardie vous convient à la représentation d'Eleusis, conte musical de la compagnie Skald.

0033

Nous sommes à Eleusis en Attique, à la fin de l’été. La foule nombreuse des mystes, hommes, femmes, enfants, sans distinction de rang ou de condition, se presse aux abords du grand temple de Déméter, la blonde déesse de l’agriculture et des moissons. Les grands mystères vont être célébrés. Les initiés vont entendre le récitCaptureeleusis.JPG de l’errance de la déesse et de la fondation d’Eleusis en tant que cité
consacrée à son culte et détentrice de ses mystères :
« Suite à l’enlèvement de sa fille Coré, par Hadès dieu des enfers,
Déméter erre sur la terre en proie au plus grand chagrin. Elle arrive à Eleusis, sous l’apparence d’une vieille femme, où on lui fait bon
accueil. Elle devient la nourrice de Dèmophoôn, fils du roi Kéléos et
de la reine Métaneirè, auquel elle veut accorder l’immortalité en le
plongeant chaque nuit dans le feu sacré. Mais, la reine la surprend et
prend peur pour son enfant. Irritée de ce manque de foi, Déméter se montre sous sa forme divine, abandonne Dèmophoôn et avant de quitter la cité d’Eleusis, ordonne qu’on lui bâtisse un grand temple où elle puisse se réfugier et enseigner aux hommes ses mystères.
S’abandonnant à sa peine, Déméter prive les hommes de ses bienfaits et la terre reste stérile. Partout les hommes souffrent de la famine et en oublient de sacrifier aux dieux. Zeus alors intervient et fait en sorte que Coré, désormais nommée Perséphone soit rendu à sa mère. Mais avant le départ de son épouse, Hadès lui fait manger quelques grains de grenade. Par ce partage de nourriture Perséphone est désormais liée à jamais au royaume des morts qu’elle devra rejoindre lors de la saison sombre. Pendant le reste de l’année elle vivra auprès de sa Mère, Déméter à la belle couronne. »


grece008
C’est dans un français moderne, accessible à tous, que les spectateurs pourront,
tout comme les mystes antiques d’Eleusis, entendre le mythe de Déméter et de Coré/Perséphone. La Parole, inspirée par les textes adaptés d’Homère et d’Ovide, nous contera cette histoire de naissance, de mort et de renaissance, au gré d’une chorégraphie fortement symbolique, évoquant le cycle analogue du blé (don de Déméter), de la

germination à l’offrande rituelle des psaista (gâteau non cuits, faits de farine mouillée de vin, d’huile ou de lait).


Ce spectacle, d’une durée d’1h10, est adapté et mis en scène par Sowila Taïbi, sur une création musicale de Jaufré Darroux (avec Sowila Taïbi et Jaufré Darroux)

 

livre-gif-022.gifPour voir le dossier de presse cliquez ici

 

 

Compagnie Skald - site Internet


2008-12-skald--10-

2008-12-skald 15

Prochain rendez- vous du CIRAS :
27 MAI 2011 : 3 000 ANS D’OCCUPATIONS HUMAINES SUR LE TERRITOIRE DE GLISY

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de association.ciras.over-blog.org
  • : Diffusion au grand public des résultats de la recherche archéologique, projections de documentaires, conférences, visites de sites et d'expositions, festival du film d'archéologie d'Amiens.
  • Contact

Nouveau site du CIRAS

Le Ciras a maintenant un site Internet pour compléter le blog! Venez nous rendre visite sur

http://associationciras.jimdo.com/

Recherche

cromagnon pt-21

Archives

Les archives du CIRAS

Dans les archives, retrouvez les séances de Cin'archéo, les conférences, les visites d'expositions classées par mois et par années.