Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 17:58

 

Canalisation de transport de gaz Loon-Plage à Cuvilly « Artères des hauts de France II ». Tronçon I de Béhencourt à Démuin. Diagnostic 2012, N. Deschyer, Inrap.

 

En 1997, un premier tracé avait fait l'objet d'opérations ponctuelles sur certaines zones définies en fonction des données de la Carte archéologique. A l'occasion du doublement de la canalisation, un diagnostic a permis de reconnaître l'ensemble du tracé. Le parcours a été scindé en quatre tronçons. Sur ce second tronçon, long de 21 km, 17 témoins d’occupations, s'échelonnant du Paléolithique à la période romaine, ont été mis au jour. Du nord au sud, nous avons :

 

Béhencourt

 

Site 18. Le site est localisé sur un versant. Une occupation de La Tène B2 est matérialisée, sur 160 m de longueur, par six fossés et six fosses. Des rejets fauniques, de la céramique et un fragment d’objet en fer ont été recueillis.

 

gaz.JPGCoupe d'un fossé. Cl. Inrap

 

Site 19. Le site est localisé sur un versant. Un habitat du Néolithique récent/Chalcolithique est matérialisé, sur 75 m de longueur, par un fossé surcreusé dans sa partie médiane, 4 trous de poteaux et 4 fosses. Une fosse a livré un abondant mobilier (23 pièces lithiques, 64 tessons issus de deux vases distincts, os, torchis et charbon).

 

Site 20. Le site est localisé en milieu de versant. Une occupation gallo-romaine est matérialisée, sur 140 m de longueur, par six fossés et cinq fosses. De la faune et de la céramique du Ier siècle après J.-C. ont été recueillies.

 

Site 21. Le site est localisé en milieu de versant. Une fosse isolée, dont le fonds est tapissé par une couche très charbonneuse, a livré des fragments de terre chauffée et trois céramiques dont une faisselle datables du Hallstatt D/début de la Tène ancienne.

Capture.JPGfosse1.JPG

Fosse. Cl. Inrap

 

Lahoussoye

 

site 22. Le site est localisé en haut de versant, en bordure sud de la voie romaine. Une structure excavée (fossé bordier ?) qui s’étend largement hors de l’emprise a livré des scories, de la céramique de la deuxième moitié du Ier siècle ainsi qu'un dépôt monétaire de 500 monnaies contenu dans un vase dont la partie supérieure a été écrêtée par les labours. Elles ont été frappées entre le règne de Vespasien et celui de Sévère Alexandre. La plus récente est un sesterce frappé en 226.

 

depot.JPG

Dépôt monétaire. Cl. Inrap

 

site 23. Le site est localisé sur le rebord de la vallée. Deux artefacts ont été recueillis dans des positions stratigraphiques distinctes. Un éclat cortical se trouvait, à 1,30 m de profondeur, dans un limon gris à structure polyédrique de type sol gris forestier qui aurait un âge compris entre 75 et 85 ka BP. Un racloir simple convexe réalisé sur un éclat Levallois issu d’un débitage bipolaire se trouvait environ 30 cm plus bas dans un limon gris. Cette industrie serait contemporaine du stade isotopique 5c aux alentours de 105 ka BP.

 

Site 24. Le site est localisé en haut de versant. Il est caractérisé par deux fosses non datées au comblement charbonneux et une sépulture à incinération très arasée de La Tène moyenne/finale. Outre l'amas osseux qui contenait une fibule, elle a livré trois céramiques et une fusaïole (?) en terre cuite et un anneau en fer.

 

incin.JPG

Vue de l'incinération. Cl. Inrap

 

Corbie.

 

Site 25. Le site est localisé sur un versant. Un sol isohumique de type steppique, contemporain de l’extrême fin du stade isotopique 5a (aux alentours de 74/71 ka BP) a livré trois artefacts lithiques. Lors de la première phase d’intervention réalisée en 1997, trois artefacts en position remaniée et un fragment de bois de cervidé artefacts avaient été découverts au sommet de ces limons, au contact avec le Bt eemien qui le surmonte.

 

corbie.JPG

Vue de la séquence stratigraphique. Cl. Inrap.

 

Site 26. Le site est localisé sur un versant. Dans un limon brun légèrement argileux a été recueilli, à 2,20 m de profondeur, un nucléus Levallois non patiné, de belle facture. Il témoignerait d’une occupation humaine aux alentours de 105 ka BP. En 1997, des artefacts avaient aussi été récoltés dans le sol gris-forestier sus-jacent et attestent de la présence d’une autre occupation humaine aux alentours de 85/80 ka BP.

 

À suivre.

 

Source : Tahar Benredjeb, carte archéologique de la Gaule, à paraître

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de association.ciras.over-blog.org
  • : Diffusion au grand public des résultats de la recherche archéologique, projections de documentaires, conférences, visites de sites et d'expositions, festival du film d'archéologie d'Amiens.
  • Contact

Nouveau site du CIRAS

Le Ciras a maintenant un site Internet pour compléter le blog! Venez nous rendre visite sur

http://associationciras.jimdo.com/

Recherche

cromagnon pt-21

Archives

Les archives du CIRAS

Dans les archives, retrouvez les séances de Cin'archéo, les conférences, les visites d'expositions classées par mois et par années.