Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 15:45

Actualité de la délégation archéologique française en Afghanistan CONF’érence 21 JANVIER 2011
La prochaine conférence du CIRAS aura lieu le vendredi 21 janvier (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida,
61 rue Saint-Fuscien). Elle sera animée par Philippe Marquis (Directeur de la Délégation archéologique
française en Afghanistan.

 

toto.jpgCréée en 1922 la délégation archéologique française
en Afghanistan est un acteur essentiel de la recherche
archéologique en Afghanistan. Après une interruption de
20 ans (1982-2002) la DAFA a repris ses activités , avec
de grands programmes scientifiques dans le Nord de
l’Afghanistan ( le site de Bactres ) mais aussi en coopérant
avec les autorités afghanes pour la mise en place
d’opération d’archéologie de sauvetage et de formation
des archéologues afghans.
Institut de recherche français, la DAFA est financée par le Ministère des affaires étrangères mais se révèle être de plus en plus l’interface entre les autorités afghanes responsables du patrimoine et les différents états de la communauté internationale présents en Afghanistan (USA, Allemagne, Italie, etc…). A la demande des autorités afghanes, la DAFA participe avec les archéologues de l’Institut afghan d’archéologie à la mise en place d’un programme d’archéologie préventive sur le site de Mès Ainak (province
du Logar).
Signalé dès les années 60, Mès ainak est un vaste complexe minier exploité pendant l’antiquité
(IIéme siècle ap. J.C.- VIIéme siècle ap.J.C.) auquel est associé une petite agglomération “industrielle”.
Des reconnaissances effectuées à partir de 2009 par nos collègues afghans ont permis d’identifier
deux monastères bouddhiques dont la très riche décoration illustre bien l’importance de ce site.
Des études récentes ont permis d’établir que le gisement de minerai de cuivre se trouvant à cet
endroit constituerait la deuxiéme réserve mondiale de ce métal. L’exploitation de cette mine a été
concédée à une compagnie chinoise (MCC) qui devrait commencer à extraire le minerai dès 2012.
L’évaluation archéologique qui a été effectuée fin 2010 a montré que la superficie totale du site archéologique
couvrirait plus de 400 000 m2 avec par endroit des dépôts archéologiques pouvant atteindre
15m d’épaisseur. En six mois de fouille plus de quatre cent statues de terre crue ont été dégagées ainsi
que des statues en pierre, des peintures murales et des manuscrits. D’ores et déjà l’importance des
résultats font de Mès Ainak un site majeur du patrimoine afghan et un jalon essentiel dans l’étude de la
diffusion du bouddhisme dans la région.
Dans le contexte difficile qu’est celui de l’Afghanistan d’aujourd’hui le site de Mès Ainak illustre
bien les enjeux d’une bonne gestion du patrimoine culturel et les conséquences à long terme que celleci
peut avoir pour la reconstruction d’un pays en crise.
Statue de bouddha en argile in situ dans une chapelle)
4 FEVRIER 2011 : ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE DU C.I.R.A.S.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de association.ciras.over-blog.org
  • : Diffusion au grand public des résultats de la recherche archéologique, projections de documentaires, conférences, visites de sites et d'expositions, festival du film d'archéologie d'Amiens.
  • Contact

Nouveau site du CIRAS

Le Ciras a maintenant un site Internet pour compléter le blog! Venez nous rendre visite sur

http://associationciras.jimdo.com/

Recherche

cromagnon pt-21

Archives

Les archives du CIRAS

Dans les archives, retrouvez les séances de Cin'archéo, les conférences, les visites d'expositions classées par mois et par années.